Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E.

Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E.

Introduction:

Quatre ans après sa dernière réalisation de Sherlock Holmes - Jeu d'ombres, Guy Ritchie revient sur le devant de la scène en nous offrant un film inspiré de la série "The Man From U.N.C.L.E" en tant que réalisateur et scénariste.

Ce film est l'adaptation cinématographique de la série télévisée Des agents très spéciaux (The Man from U.N.C.L.E.) diffusée entre septembre 1964 et janvier 1968 sur le réseau NBC.(http://www.betaseries.com/serie/the-man-from-uncle)

Votre serviteur n’ayant jamais vu la série, aucune comparaison ne sera donc établie.

Le film raconte la mission de deux agents, un de la CIA, Napoleon Solo et l’autre du KGB, Illya Kuryakin, en pleine guerre froide à Berlin puis à Rome. Les ennemis d’hier (littéralement) se voient forcés de réunir leurs forces pour empêcher un désastre mondial...

Critique:

Je réagis donc à chaud étant donné que je viens de le voir au Pathé de Caen... et petite précision: je l'ai regardé avec les effets D-BOX (Des fauteuils dynamiques pour profiter de la technologie D-box. Votre fauteuil bouge au rythme du film. C'est la première fois que je la teste et ça apporte un plus sur ce film)

Les fans de Guy Ritchie comme moi qui ont aussi aimé ses Sherlock Holmes s'y plairont.

La patte du réalisateur, reconnaissable aisément, est belle et bien présente. D’ailleurs, autant débuter par un reproche, c’est que, sa mise en scène codifiée n’évolue plus depuis longtemps et ses longueurs de scènes desservent le film mais le coté humoristique compense. Par contre, ce qui est bien, c’est que cela fonctionne toujours aussi bien. Le britannique a une manière de filmer particulière. Tantôt proche de l’action, tantôt plus éloignée. Il joue des zooms, des angles un peu décalés, du montage aussi. Pareil pour la musique, on retrouve l’univers musical du réalisateur : du jazz dynamique qui donne ce ton propre à tous les films du metteur en scène.

Conclusion:

Au final, Agents Très Spéciaux – Code UNCLE est un film de genre réussi comme l’étaient ses adaptations de Sherlock Holmes. Bien qu’il soit divertissant, il pourrait toutefois être un peu plus drôle qu’il ne l’est. Malheureusement, il est anecdotique et ne devrait pas marquer durablement. Cela reste un bon divertissement mais, pas beaucoup plus.

Ce film pourrait lancer une franchise mais cela semble compromis, vu le four que se prend le métrage au box-office américain - merci monsieur Hunt ! Les afficionados de Mission impossible comprendront.

Est-ce mérité ? Non, même si on n’est pas surpris par le résultat et c'est bien dommage car la fin du film indique une suite de façon claire.

A voir comme un bon divertissement.

Bonne séance à tous !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Renaud

#Cinéphile D. Chazelle, C. Nolan, G. Ritchie // http://www.myfavoritemoviesandmore.com // #OST H. Zimmer, M. Giacchino, D. Pemberton
Voir le profil de Renaud sur le portail Overblog

Commenter cet article