Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
My Favorite Movies And More

James Bond contre Dr No

 
Date de sortie 27 janvier 1963 
 
Synopsis : Le chef des services secrets de Sa Majesté britannique, "M", envoie en mission à la Jamaïque l'agent spécial 007, James Bond, enquêter sur la disparition d'un de ses collègues. L'espion va affronter la puissance maléfique de Spectre, organisation criminelle qui vise à la domination du monde, personnifiée par le redoutable Dr No. Au gré de ses aventures il rencontrera la sublime Honey, qui surgit de l'eau vêtue d'un bikini blanc. 
 

James Bond contre Dr No introduit donc l'agent secret dans l'univers cinématographique. Mais, c'est le roman Thunderball qui aurait dû devenir le premier film de la saga James Bond. Mais des différends opposant Ian Fleming à son co-auteur, les producteurs décident de mettre en chantier James Bond 007 contre Dr. NoOpération Tonnerre sera finalement réalisé en 1965, toujours par Terence Young.

Et justement, le roman Dr. No fut choisi parce qu'il possédait plusieurs avantages majeurs en termes de production : une intrigue classique et simple, un lieu de tournage unique (la Jamaïque) et une seule grosse séquence avec effets spéciaux.

En ce qui concerne la "James Bond Girl", deux semaines avant le début du tournage, le rôle de Honey Ryder n'était toujours pas distribué. C'est en tombant sur une photographie que l'acteur John Derek avait apporté de sa femme, Ursula Andress, que les producteurs lui offrirent le rôle sans même l'avoir rencontrée. La jeune femme, qui n'avait jamais imaginé jouer dans un film, accepta le rôle grâce aux encouragements de son ami Kirk Douglas, enthousiasmé par le scénario.

"My name is Bond. James Bond."

L'histoire de Dr No est, on peut le dire, simple, basique. Dans la première partie, Bond part en Jamaïque pour enquêter. Puis, en deuxième partie, il se retrouve face au méchant qui lui raconte son plan et finit par la résolution de son enquête. Enquête qui n'est pas la plus intéressante, soit dit en passant. 

Pour faire apparaitre l'agent secret, c'est un système qui consiste à montrer des silhouettes autour de James Bond avec des inserts sur ses mains, pour finir par révéler son visage avec la fameuse réplique :"My name is Bond. James Bond." 

Autre apparition mythique, celle de la première "James Bond Girl". On la voit quand elle est en train de sortir de l'eau. Une référence directe à cette fameuse séquence sera faite avec Halle Berry dans "Meurs un autre jour" en 2002. 

Le rôle de Ursula Andress est assez anecdotique. Elle est sur l'île par hasard, mais n'apporte rien dans la mission, elle est comme un boulet pour la mission.

 

Le célèbre thème de James Bond composé par John Barry, qu'on entend durant tout le film, le gun barrel - filmé à travers un canon de pistolet, avec le sang qui coule le long de l'écran - et, en rodage, le générique, en trois parties, avec des ronds, des silhouettes féminines et les 3 marcheurs en silhouette, font une bonne entrée en matière de la saga bondienne au cinéma.

Autre aspect de cette saga, ce sont les gadgets. C'est ce qui fait, - en tout cas, c'est l'une des raisons -, pourquoi j'aime cette saga. Au début, il ne s'appelle pas encore "Q", mais ce début de personnage lui donne le fameux Walther PPK.

En ce qui concerne la réalisation, pour les scènes en intérieur, ce sont des décors à 3 murs, (les meubles sont d'ailleurs plus petits pour donner faire paraitre JB plus grand), elles sont filmées en grands plans, avec des travelings latéraux, ce qui donne un coté théâtral. Plutôt bien pour l'époque.

Coté extérieur, il y a une course poursuite et certains plans sons filmés en intérieur quand on voit James Bond en gros plan. Mais, les autres scènes ont vraiment été tournées en Jamaïque, en décor naturel, donc. D'ailleurs, il y a même une séquence de nuit. Ce n'est pas très beau visuellement mais ça le mérite d'être gardé.

En ce qui concerne Sean Connery, j'attends de voir les suivants avant de le juger plus amplement, mais il s'avère charismatique dans le rôle de l'agent double. 

 

Pour conclure, ce "James bond contre Dr No" est une bonne entrée en matière de la saga, malgré un scénario basique et un faible développement des personnages. 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article