Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
My Favorite Movies And More

BILAN DE SAISON #SweetVicious saison 1, la bonne surprise

BILAN DE SAISON

Sweet/Vicious saison 1, la bonne surprise

 

 

Novembre 2016, MTV

De Jennifer Kaytin Robinson

Le casting : 

- Eliza Bennett (Jules)

- Taylor Dearden (Ophelia)

- Aisha Dee (Kennedy),

- Brandon Michal Smith (Harris),

- Nick Fink (Tyler) …

 

 

Synopsis: Durant la journée, Jules est la parfaite étudiante américaine. Elle fait même partie d'une des confréries de son université. Mais cette dernière garde un lourd secret : elle a été victime d'un viol commis sur le campus. Bien décidée à faire payer le responsable et à empêcher que cela ne se reproduise, Jules décide de faire justice, elle-même, la nuit. Aidée par Ophelia, une étudiante en droit, hacker et dealer, elle part en quête de vengeance...

Nouveauté de novembre 2016, Sweet/Vicious est une série de Jennifer Kaytin Robinson, diffusé sur MTV. La saison 1, composé de 10 épisodes, vient de se terminer mais aucune nouvelle sur son renouvellement pour l'instant. Le casting est composé de Eliza Bennett (Jules) et de Taylor Dearden (Ophelia) pour les deux héroines. Les autres acteurs sont Aisha Dee (Kennedy), Brandon Michal Smith (Harris), Nick Fink (Tyler) …

La série nous introduit d'abord à Ophelia, une jeune étudiante plus porté sur la drogue et les fêtes que sur les cours. Jules, elle, est une étudiante qui paraît banale. Elle vit avec ses « sœurs » mais elle est en réalité une justicière qui se bat contre les violeurs du campus de Darlington. Elle même a été violée et cherche tant bien que mal à s'en remettre. C'est alors que ces deux héroïnes se rencontrent par hasard …

Étant diffusé sur MTV, on peut naturellement penser que ce n'est qu'un énième série pour ados. Et bien non. Parlant d'un sujet grave, le viol sur les campus, Sweet/Vicious s'aventure sur un terrain très inexploré dans les séries. Et elle réussi à y apporter une réflexion. La série, au travers des yeux de Jules, nous montre tout les dommages que cela engendre pour la victime : la difficulté d'en parler, le calvaire de devoir revoir son violeur libre tout les jours, comment reprendre une vie normale. Sweet/Vicious met également en lumière la façon dont l'université gère ces affaires. Beaucoup de filles souhaitent porter plainte mais leur dossier est le plus souvent classé sans suite.

Et le côté justicier dans tout ça ? Heureusement, il ne devient pas trop envahissant en évitant à la série de tomber dans un coté kick-ass trop facile. Bien sur, l'activité nocturne d'Ophelia et Jules va leur apporter un bon nombre de problème mas le show sait recentrer l'action sur le thème principal et le fait avec les honneurs. Elle l'élargit même en parlant d’humiliation lors des « Hell Week » où les premières années doivent tous faire pour rentrer dans une sororité.

Bien sur, on pourra critiquer tout les clichés propre au hacker qu'incarne Ophelia ainsi que la facilité avec laquelle les filles se sortent de certaines situation. On pardonne au show car cela évite d'alourdir le récit qui doit tenir sur 10 épisodes. On ne s'ennuie donc jamais.

Ces personnages secondaires ne sont également pas très développé, à l'exception de Kennedy et Harris, mais sont là pour nous faire rire, les « sœurs » de Jules le faisant très bien ainsi que Harris, le meilleur ami d'Ophelia.

 

En conclusion, Sweet/Vicious, bien que n'étant pas exempte de défauts, met en lumière et traite avec intelligence de son sujet et cela fait du bien venant de la part de MTV. De plus l'amitié naissante des deux filles ainsi que le parcours pour que Jules aille de l'avant est passionnant à suivre. Une bonne surprise !

 

Trailer VO Sweet/Vicious

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article