Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Split - 2016, M Night Shyamalan

22 février 2017 

 
SYNOPSIS : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, le docteur Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

On le sait, M. Night Shyamalan aime évoquer des sujets réalistes en y mêlant du fantastique.

Après son dernier long métrage, "The Visit" (2015) produit par le spécialiste de l'horreur Jason Blum, M. Night Shyamalan revient avec ce dernier pour Split.  

Shyamalan s’attaque ici à un sujet passionnant, mais difficile, celui des troubles dissociatifs de l’identité (les TDI). Parfois appelés aussi troubles de personnalités multiples, les TDI sont souvent confondus – à tort – avec une autre pathologie, la schizophrénie, qui présente des symptômes communs, mais se manifestent souvent par des hallucinations, visuelles ou auditives, et non par une démultiplication des personnalités. 

Pour le personnage de Kévin, Shyamalan s'est inspiré de William Stanley Milligan, dit Billy Milligan, un individu bien réel, mort en 2014, qui souffrait de TDI. Les crimes dont il était accusé n'avaient pas été perpétrés par Billy, mais par deux de ses alter ego.

Joaquin Phoenix devait d'abord interpréter le rôle de Kevin (ce qui aurait été sa 3ème fois sous la direction de M. Night Shyamalan), mais les discussions avec le comédien n'ont jamais abouties et c'est pourquoi James McAvoy fut choisi.

James McAvoy effectue ici une incroyable performance jamais réalisée jusque là. Son meilleur rôle à ce jour, donc. Un role à contre courant de ce que fait l'acteur habituellement, ce qui conforte ce choix. 

Dans chacune des personnalités qu'il incarne, il excelle en tout point.

Surtout lors de l'apparition de sa 24ème personnalité, la puissance de celle si est tellement incroyable qu'elle m'a fait penser à "Unbreakable".

Parmi une autre de ses nombreuses personnalités, il y a aussi celle qui fait penser à "Sixième sens", étant donné qu'elle est assez intuitive.

On peut aussi penser à "The Visit", lorsque l'on voit ces 3 gamines perdues face à lui.

Casey Cook, l'une des trois, s'avère être la plus intelligente et tire son épingle du jeu face aux 23 personnalités de Split.

Anya Taylor Joy, qui incarne la jeune Casey, est la révelation du film.

En discutant avec une amie en études de psychologie, j'ai appris que c'était possible, mais que la 24ème relève du fantastique uniquement.

Avec ce sujet, on découvre finalement que le cerveau nous est tellement inconnu que nous pouvons y avoir accès à 100%... Sauf les personnes atteintes de TDI. Avec ses 23 personnamités, Kevin a accès à tout son cerveau. (On peut facilement faire le lien avec "Lucy") 

Shyamalan explore donc dans Split avec brio, les troubles dissociatifs d'identité de manière réaliste, le tout dans une mise en scène soignée et sublimée par la musique de West Dylan Thordson.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Renaud

#Cinéphile D. Chazelle, C. Nolan, G. Ritchie // http://www.myfavoritemoviesandmore.com // #OST H. Zimmer, M. Giacchino, D. Pemberton
Voir le profil de Renaud sur le portail Overblog

Commenter cet article